Formation DSCG

Les UE 1 et 4 du DSCG sont fortement redoutés des élÚves de par leurs difficultés manifestes.

Pourtant avec une bonne formation au DSCG ces Ă©preuves du peuvent ĂȘtre rĂ©ussies. 

 

L’organisation - un vecteur de rĂ©ussite 

Tout d’abord, tout au long de votre formation au DSCG, il est important de se consacrer Ă  100% et d’établir un programme de rĂ©vision afin d’ĂȘtre le mieux organisĂ© possible. 

Nous recommandons de travailler 6 jours sur 7 et de se reposer le 7 eme jour. 

Pour les journĂ©es en elle-mĂȘme il serait nĂ©cessaire de travailler entre 5h et 8h afin que votre formation au DSCG soit efficace. 

Il est indispensable de tenir un calendrier hebdomadaire qui recense pour chaque journĂ©e les matiĂšres et les exercices Ă  faire. Il est trĂšs important de s’y tenir ! 

Pour les personnes qui travaillent, pas de panique. Il est tout Ă  fait possible de rĂ©ussir le DSCG et de travailler en mĂȘme temps mais cela nĂ©cessite d'avoir de la  rigueur et de mener un travail efficace dans sa formation au DSCG.  

Consacrer 1 heure à 2 heures de travail tous les soirs, permettra de faire la différence le jour de l'examen. 

 

Comment réviser efficacement ?

Il est trĂšs important de ne pas rĂ©viser tout et n’importe quoi en mĂȘme temps durant votre formation au DSCG. 

Ainsi, il est préférable de réviser 1 UE par jour et non pas les 2 UES dans une seule journée. Cette méthode favorisera le processus de mémorisation et laissera le temps au cerveau d'assimiler les connaissances étudiées la veille. 

Que se soit pour les 2 UES il est prĂ©fĂ©rable d’alterner cours thĂ©oriques et exercices d’entraĂźnement afin de mettre en pratique vos connaissances. 

Il est nĂ©cessaire d’aborder les notions dans leur ensemble et de ne faire aucune impasse pour "gratter" le plus de points, maximiser votre formation au DSCG et les chances de rĂ©ussite le jour de l'examen. 

 

Ne pas se décourager 

L’erreur n’est pas grave. 
En effet, mĂȘme si aprĂšs avoir refait des annales vous continuez de faire des erreurs, n'angoissez pas c’est tout Ă  fait normal. 

L’erreur est mĂȘme utile puisque cela vous permettra de retenir plus facilement ce qu’il ne faut pas faire. 
Nous vous conseillons donc de refaire les exercices oĂč vous avez fait des erreurs quelques jours plus tard afin de vĂ©rifier que celles-ci soient assimilĂ©es.

 

Accepter de se reposer !

Si vous vous sentez fatiguĂ© et que vous n’arrivez pas Ă  vous concentrer sur votre formation au DSCG, ne forcez pas.

Il est préférable de se reposer une bonne journée et de laisser le cerveau assimiler les connaissances que de se fatiguer un peu plus chaque jour et risquer le burn-out. 


En respectant ces petits conseils, vous avez toutes les cartes en main pour réussir le DSCG sereinement. 

Bon courage à vous tous !